mercredi 13 décembre 2006

Ségolène Royal : "Je déteste qu'on me mette la main aux fesses"

"Je déteste qu'on me mette la main aux fesses", voilà ce que je dis dans le journal Métro, enfin plutôt mon avatar de Second life dit cela dans une interview à Métro Ah, le personnage du journaliste dans le monde virtuel.
Bonne lecture

Ségolène Royal

Non Ségolène Royal n'est pas douce et à l'écoute. Elle est sourde, opportuniste et rigoriste. Accepterez vous ce mythe imposé par les médias?

1 commentaire:

Cadichon a dit…

Il aurait été amusant que Ségo dise qu'elle adore se faire pincer le popotin.