jeudi 18 janvier 2007

Mes revenus


Je croyais gagner des voix en dénonçant méchant Johnny parti s'exiler en Suisse pour ne plus payer 70% de ses revenus en impôts. Le boomerang me revient dans la face avec la révélation publique du fait que je paie l'ISF. Mais dans ma déclaration publique, j'ai tout sous évalué. Voyons ensemble maintenant comment je gagne par an avec François Hollande plus de 300.000€, soit 200 Smic mensuels.. 200 fois le salaire minum, voilà ce que moi Ségolène Royal proche du peuple, je gagne.. Illustration gentiment fournie par AgoraVox:

“Prenons l’exemple de M. Hollande et de Mme Royal,

qui cumulent les mandats. Grâce à Tulle pour monsieur et à la région Poitou-Charente pour madame, il convient alors d’ajouter à chacun une indemnité mensuelle, toujours non-imposable bien sûr, de 2 676 €. Ainsi donc percevront- ils net par tête 14 031 € par mois (11355 € + 2676 €), soit, sur une base annuelle, 168 372 € chacun.

Imaginons qu’ils déclarent comme concubins leurs revenus (cas le moins favorable pour eux), bénéficiant de 4,5 parts, leur impôt s’élèvera à 3479 € pour un revenu net perçu annuel de : 14031 x 12 x 2 = 336 744 € !

Comme nous savons que ni l’un ni l’autre ne garde les enfants, ni ne fait le ménage, le chèque emploi-service évitera là encore tout paiement à l’Etat. Pourtant, à revenus équivalents, un couple de cadres supérieurs paye … 100 000 € d’impôts environ et sa place dans le train !

Bien sûr, les députés socialistes peuvent ensuite clamer partout qu’ils reviendront sur les baisses d’impôts des gouvernements Chirac. Quand on touche 2,2 millions de francs par an (presque 20 briques par mois !), aux frais du contribuable, et qu’on ne reverse pas un sou ou des queues de cerises, on peut réfléchir calmement dans le TGV (gratuit) à l’augmentation des impôts … de ceux qui en paient déjà plus que vous et qui gagneront toujours moins - mais qui n’ont pas, eux, la justice sociale chevillée au corps.”

10 commentaires:

Anonyme a dit…

Un salaire net de 340.000€, ca leur fait un brut de 600.000
Pas trop mal quand même.. Faites ce que je dis, pas ce que je fais

Anonyme a dit…

Et moi je paye plus de 5000 euros d'impôt pour un revenu net infèrieur à 3500 euros par moi...

Anonyme a dit…

vous avez dit socialiste ou vous êtes tous des cons ! regardez nous nous savons nous y prendre pas vous cqfd

Anonyme a dit…

Des articles comme celui-ci sont de la pure désinformation, et n'ont pas leur place dans cette campagne. Les calculs sont totalement fantaisistes! De plus, les indemnités que Ségolène Royal et François Hollande perçoivent comme élus ne servent pas qu'à leur bon plaisir: ils doivent avec payer les frais liés à leur fonction. Un peu d'honnêté intellectuelle, s'il vous plaît!

Anonyme a dit…

Pardon mais vous êtes loin du compte.

La facture s'élève à plus de 60.000€ par mois (hors revenus du patrimoine immobilier, financier ou autre).
Par an, cela représente 734.000€... même pas ce que je gagnerai de toute ma vie de salarié.

Je veux bien admettre qu'ils aient des "frais liés à leur fonction" mais il faut arrêter de se voiler la face. Je trouve totalement indécent par exemple de percevoir des salaires aussi élevés et de ne pas payer d'impots dessus. Le pire, c'est que nous payons ces salaires et que vous trouvez encore le moyen de les défendre (ils doivent bien rigoler le soir à la maison)


- 6600€ chacun par mois pour frais téléphonique (la grande classe)
- TGV gratuit en 1ere classe

ruinatude pauvritude a dit…

La réalité sur la candidate qui nous promet l’égalité sociale…

Il s'agit de ses revenus purement salariaux (hors revenus du patrimoine immobilier, financier ou autre).

Ségolène Royal
- Présidente du Conseil Régional Poitou-Charentes;
- Député des Deux-Sèvres :

Indemnité de fonction en euros :
Indemnité parlementaire : 5 257,58 €/mois
Indemnité de résidence : 157,73 €/mois
Indemnité de fonction défiscalisée : 353,88 €/mois
Indemnité de frais de mandat : 6 112 €/mois
Indemnité pour collaborateurs : 8 553 €/mois
Indemnité de téléphone et courrier : 6 610 €/mois
Indemnité de présidence de conseil régional :
5 227,22 €/mois
Facilité SNCF : carte de circulation en 1ère classe :
40 A et R Paris/circonscription chaque mois

François Hollande
- Député de Corrèze;
- Maire de Tulle (16 000 habitants)

Indemnité de fonction, montant en euros :
Indemnité parlementaire : 5 257,58 €/mois
Indemnité de résidence : 157,73 €/mois
Indemnité de fonction défiscalisée : 1 353,88 €/mois
Indemnité de frais de mandat : 6 112 €/mois
Indemnité pour collaborateurs : 8 553 €/mois
Indemnité de téléphone et courrier : 6 610 €/mois
Indemnité de maire: 2343,24 €/mois
Facilité SNCF : carte de circulation en 1ère classe :
40 A et R Paris/circonscription

NB - Les deux indemnités de parlementaire et de président de conseil Régional ou de maire se cumulent dans la limite de 1 fois et demi celle du Député, mais il faut bien sûr ajouter les autres indemnités de frais divers ci-dessus, plus les avantages en nature liés aux fonctions de présidence ou de maire, voiture avec chauffeur, prises en charge diverses, etc.


Total (hors autres rémunérations) :

- Ségolène ROYAL : 30 672,98 €/mois bruts de revenus et d’indemnités diverses pour ses activités d’élus, salaires des collaborateur(s) de L’Assemblée nationale compris, somme à laquelle il faut ajouter les avantages en nature liés à ses fonctions de Présidente du Conseil Régional.


- F. HOLLANDE : 30.387,43 €/mois
Bruts de revenus et d’indemnités diverses pour ses activités d’élus, salaires des collaborateurs de l’Assemblée nationale compris, somme à laquelle il faut ajouter les avantages en nature liés à ses fonctions de Maire.

Soit une somme globale brute de :

61.060 € par mois

Plus de 400 000 F par mois quand même, financés par les impôts des citoyens soit :

732 724 euros annuels

4 806 360 francs par an, année 2005 pour le couple (qui "n’aime pas les riches"), crie haro sur ceux qui gagnent 4 000 € et veut massacrer fiscalement les classes moyennes et moyennes plus…

Ségolène ROYAL et François HOLLANDE, avec de tel revenus et autant d'avantages démontrent, s'il en était besoin, à quels points ces individus méprisent la population. On ne s’étonne pas que Ségolène ROYAL ait refusé récemment d’inscrire un de ses enfants dans une école du 19ème arrondissement de Paris. Dans cet établissement, il n'y avait pas assez de parents assujettis à l'ISF. L'odeur des pauvres doit incommoder son chérubin...


Fait le 19 janvier 2007.

Anonyme a dit…

Eh ben...Il faut du pognon pour faire vivre cette créature qui promet de s'en prendre à ces petits salauds de privilégiés d'enseignants. Une socialiste qui paie l'impôt sur la fortune... On aura tout vu. Ach ! Par la barbe de Marx !

Mes encouragements pour votre blog.

Anonyme a dit…

bravo, c'est toujours les même qui ont la belle vie. Et en plus, ils veulent faire la morale aux autres...super le PS!! bref la facture revient toujours au contribuable. Après ceci ils nous disent que la france est endetté; il faudrait revoir les salaires de nos hommes politiques....

Anonyme a dit…

Il est facile de faire des promesses,moins de les tenir,et même si c'etait le cas , au detriment de qui ? De ceux qui travaillent , qui ont juste le droit de payer mais n'ont pas droit aux congés ni aux prestations maladies(seulement au delà de trois mois,comme si on pouvait tenir durant cette période)°Et lorsque on veut faire garder nos enfants,personne car on perçoit davantage en restant au chômage.Voici le lot des professions libérales soit disant nanties dont le tarif horaire est probablement l'un des plus bas.

Anonyme a dit…

Je trouve vos calculs partials. Les chiffres sont vrais, mais ils comprennent les sommes dédiées au frais et aux collaborateurs à l'Assemblée. La vraie question à poser à CHAQUE élu: utilisez-vous ces sommes pour le travail de député ou pour vos usages personnels au dériment du travail parlementaire. Je serai quant à moi pour une réforme profonde de ce système où frais et ssalaires des collaborateurs seraient versés directement sur factures.
Et les chiffrees sont les mêmes pour tous les élus. Seuls les communistes reversent à leur parti leurs indemnités en échange d'un salaire moyen.