lundi 6 novembre 2006

Ma plus grande victoire?

J'avais envie de vous avouer quelque chose aujourd'hui. La nuit invite aux confidences parait il.. Je vais donc vous faire part de ma plus grande victoire à ce jour: M'appeler Ségolène. Pas Ségolène Royal, Ségolène. Laissez moi vous expliquer: Mon vrai nom est Marie-Ségolène Royal. Rien de très vendeur m'a t-on dit. J'ai donc décidé de le transformer tout d'abord en Ségolène Royal. J'avais déjà l'air moins aristocrate, ce qui me permettait de conforter mon image proche du peuple.
Deuxième étape qui a été plus difficile que ce simple changement d'état civil, se faire appeler Ségolène et non plus Ségolène Royal. Et oui, grâce à ce changement anodin, je deviens tout de suite plus sympathique! Appeler quelqu'un par son prénom c'est quand même plus . C'est Nathalie Rastoin, directrice générale d'Ogilvy France qui m'a conseillé de faire ça. Et ça a marché! Merci Nathalie quand même. C'est elle qui gère toute ma communication et m'aide à apparaitre comme je veux apparaitre.
Grâce à ma petite confession, vous pourrez maintenant décrypter mes gens à partir de la façon dont ils parlent de moi: Ils m'appellent Ségolène ou Ségo? Ce sont soit mes partisans, soit des suiveurs qui ont succombé aux sirènes de la communication de Nathalie. Ils m'appellent Ségolène Royal? Ils sont honnêtes, et mettent Nicolas Sarkozy et moi même sur le même plan, n'essayant pas de m'attirer artificiellement de la sympathie. Ils m'appellent Marie Ségolène? Ils sont franchement opposés à ma personne.
A demain pour d'autres confessions!
Ségo

6 commentaires:

Anonyme a dit…

B0njour Ségolène,

Rien d'intéressant à dire...

Juste bravo pour ce site.


hihihihi

griboudboual a dit…

très bien je ne tolère pas que ségolène se foute de nous en étant élue. mais il serait juste de critique autant nicolas qui n'use pas des même mensonge, mais ne s'en prive pas pour se moquer de nous

Anonyme a dit…

Socialistes, Réveillez-vous ! Il est encore temps de changer de candidate. Ca ne peut plus durer. Ces deux bourgeois se sont emparés du PS pour en faire une entreprise familiale à des fins personnelles avant de s'emparer de l'Etat.
Ce couple d'énarques ne cesse de tromper le peuple par des discours vides de tout sens, des attaques sans jamais rien proposer de précis. Leurs attaques contre les riches ont cessé depuis qu'on a découvert leur fortune et leurs biens et surtout leurs revenus mensuels. Les discours de l'ambitieuse madame Royale ne sont pas seulement creux mais aussi stupides et accompagnés de rires bébêtes de bécasse adolescente. Les gaffes sur la Corse sont inacceptables pour une prétendante au pouvoir, qui devrait davantage se soucier de l'unité nationale que de son avenir personnel. Dans cette interview, avec le faux président de Québec, elle a précisé "surtout ne le répétez pas, c'est un secret ", de gamine, aurait-elle dû rajouter, ça aurait pû passer pour une plaisanterie! ; elle a encore dit: "ils ont parlé de moi"....quel égo !). Elle se trompe aussi sur le nombre de sous-marins de la France.
A ceci se rajoutent les propos de son porte-parole (au sujet de son compagnon, pas tout à fait faux par ailleurs). Ce Montebourg, tout aussi faux-cul a préféré abandonner sa tendance du "tout à gauche" pour rejoindre la bourgeoise en ésperant avoir un poste ministériel. Peu importe de vendre son âme s'il y a du poignon à la clé !
Pareil pour son nouveau conseiller et ancien responsable de GREEPEACE qui a oublié l'histoire du bâteau coulé par Mitterrand en Nouvelle Zélande. Eh oui, les temps changent et les mentalités aussi!
Cette succession de gaffes et de méconnaissance des problèmes importants du pays révèlent une incapacité de cette personne à les résoudre.
C'est honteux, elle voulait faire inscrire un de ses enfants au cours Florent situé, d'après elle quai d'Anjou. Malheureusement pour elle ce cours a déménagé dans le 19è arrondissement. Elle a donc refusé de l'inscrire dans ce quartier. Un vrai scandale de bourgeoise habituée au luxe et au beau.
Est-elle encore crédible, la question se pose vraiment ?
L'ENA ne forme qu'une élite faisant le malheur de la France, on l'a vu avec Chirac

Anonyme a dit…

mais quelle demago celle la, on n'a pas fait pire depuis ... ,en fait c'est le premier presidentiable a en faire tant! son jeu est tellement mal caché avec toute sa demagogie et ses prises de positions ultra-forcees en faveur des handicapés, comble du comble, la petite larme que j'ai versée quand toi, noble marie-segolene royal, tu as secouru ce pauvre handicapé, tellement touché et plain de sincerité sur le plateau de PPDA.
comment peut on rester aveugle a ce populisme flagrant; et dire qu'il y en a qui trouve cela normal, irreprochable et d'un naturel evident, la france est aveugle, et malheuresement, on a beau critiquer les USA sur leur choix presidentiel, on n'est meme pas foutu de faire mieux, on se laisse malheuresement posséder car c'est une femme, tant de personnes ne possedant pas un minimum de recul croient que la presence d'une femme suffira a faire de la france la premiere puissance mondiale. pauvre aveuglement.
ca n'est pas le genre masculin ou feminin ou hybride du president qui est mis en question, mais sa capacité a resoudre les problemes de la france. pourquoi vouloir sans arret une finale des extremes à la sauce US, pourquoi des elections internes au PS, pourquoi si tot dans cette campagne, en novembre personne ne la connaissait, DSK avait tant a dire et a faire dans ces elections. mais expliquez moi pourquoi les francais adulent cette starlette élue 6eme femme la plus sexy au monde!!!!!!!!
j'en viendrais meme a me demander si sarkozy n'est pas une meilleure solution: c'est dire!!!

faut faire quelque chose, ses prises de positions flattent car ce sont toujours celles que le peuple veut entendre, elle n'a aucune conviction, son programme de possede pas de colonne vertebrale, pas de ligne a suivre, juste des formules sarkozistes comme "gagnant gagnant", le jour ou les francais voudront réetablir la peine de mort, elle la fera adopter a l'assemblée.
non, marie-sego, on ne peut pas plaire a tout le monde, dés fois il faut afformer ses idées a haute voie, (notament concernant ces soi-disant glandeurs d'enseignants), il faut aussi cesser de se refugier derriere ces excuses bidons comme quoi ses détracteurs ne sont que des machistes.

capit a dit…

on se moque de son non !
- regardez l'histoire de France, parmi les révolutionnaires de 1789 à 1794 plus du tiers était de la noblesse quand aux autres ils n'étaient pas particulièrement dans le besoin. Pourtant ils ont réformé un système dont ils étaient les premiers bénéficiaires ?
- quant aux frustrés du socialisme je vous rappelle que JOSPIN avec ses grandes idées a été battu au premier tours parce que personne ne comprenait de quoi il parlait. l'essentiel est de se faire comprendre par un peuple dont le niveau d'étude est inférieur à celui de l'ENA, de polytechnique ou de l'institut Karl Marx. Comprenez que monsieur Tout-le-monde déteste que on lui explique des choses compliqués avec des mots encore plus compliqués. L'URSS a disparue, le Dogme est mort détruit par cet inculte de Reagan. L'image et le juste mot sont devenus la référence dans le débat politique. Alors, accédez à la modernité, sortez du programme commun pour vivre avec votre temps.

Anonyme a dit…

Votre blog est totalement stupide. Vos remarques ne sont que l'apanage de ceux qui se laissent intoxiquer par le filtre médiatique. Vous n'avez aucune autonomie de pensée. Votre seul clé d'explication du monde est le stéréotype. En plus vous ne vous rendez même pas compte que vos discours sont mus par un fond ignoble de misogynie. Sarkozy, Bayrou ne font que faire des "gaffes" et autres "bourdes" et jamais on ne les qualifie comme tels. On a remis en cause les compétence de Mme Royal alors qu'elle est bien plus compétente que tous les autres.Je vous signale également que pour les sous-marins par exemple Sarkozy non plus ne savait pas ! Bref, sauf à être des adolescents stupides de droite qui ne comprennent rien à ce qui se passe dans le monde et en politique, tous vos commentaires insipides, misogynes et ridicules sont impardonnables.