samedi 17 février 2007

Menaces sur la liberté d'expression avec Ségolène Royal (suite)

Nous avions parlé déjà ensemble des menaces non voilées que représentait le caporal Royal pour la liberté d'expression dans notre pays. Voici quelques compléments:

  • Souvenez vous aussi de ce qu'elle avait dit: "Je ne laisserai pas insulter Dieu". C'est donc à dire qu'elle veut revenir sur la loi datant de la Révolution Française qui avait autorisé le blasphème interdit jusque là. Cela en réjouira au moins certains chez les Frères Musulmans ou à la Fraternite Saint Pie X de Monseigneur Lefèbvre.
  • Plus inquiétant, les blogueurs ayant osé évoquer son infidélité avec Louis Schweitzer sont poursuivis de plus en plus régulièrement. Nous vous avions parlé de 5-yearslater.com qui avaient ainsi reçu un courrier de l'avocat de Ségolhaine Royal leur intimant de retirer toute mention de cela.
  • Extrêment inquiétant, Ségolène Royal et ses sbires utilisent leurs réseaux et font pression sur les FAI pour qu'ils retirent les sites anti royal. Dernier exemple en date repris par segolenades.com, le site de l'association Nouvelle Donne constituée par des étudiants de Sciences Po a été fermé par Free pour "éviter [à leurs auteurs] des poursuites conséquentes."
  • Les menaces de Royal sont mises à exécution et une recherche rapide montre que nombre de sites ont été menacés de poursuites extrêmement graves si ils continuaient à ne pas respecter la madone. Quelques exemples ici, là bas ou bien et encore . Même le Monde aborde la question à mots couverts, rompant l'interdit de critique de mademoiselle Royal qu'il s'était imposé. Google n'a pas encore cédé aux pressions de Jean-Pierre Mignard, avocat du "couple" Hollande Royal. Notre site est donc en ligne mais peut être pas pour longtemps.. Nous vous tenons au courant des suites de l'affaire si la propagande royaliste nous en laisse l'occasion dans le futur.
Si vous aussi trouvez ce comportement scandaleux et indigne d'une démocratie, apportez nous votre soutien, contactez nous à segogole@voila.fr

3 commentaires:

major tom a dit…

Vous ne devez pas ceder! Ce serait abominable. Aussi, je tenais a vous temoigner de notre soutien et vous dire que nous avons decide de remettre en ligne l'article incrimine par Segolene Royal.

Contactez nous pour organiser la riposte a 5yearslater@gmail.com

Raph a dit…

Liberté d'expression n'est pas diffamation !

Salissez, salissez il en restera toujours quelque chose.

La meute de chien de l'UMP est lachée et les méthodes sont abjectes.

Le respect de la vie privée est un droit constitutionnel. Ne vous déplaise ! Vos méthodes sont indignes.

J'espère que vous etes bien payés par l'UMP

Liberez a dit…

Je vois que les deux camps se font traiter de censeurs. Je constate que M. Duhamel est viré Montebourde de justesse, DSK est boycotté. Mme Royal pas de leçons SVP.
AU moins Mitterand avait de la grande classe et une stature internationale
J'ai rien contre M. Sarkozy mais je voterai Bayrou aux deux tours
Liberez Duhamel