mercredi 9 mai 2007

La gauche continue à attiser le ressentiment

Fidèle à elle même, la gauche française a continué à contester une élection démocratique par une majorité très large. Ainsi, le soir de l'élection, j'ai choisi de suivre les résultats dans ma ville depuis un lieu où ils étaient retransmis publiquement. Sans étonnement, j'ai eu droit aux "trou duc" et autres "facho" à l'annonce de la victoire claire de Nicolas Sarkozy. La même bien pensance de gauche pour laquelle on a raison tant qu'on est de gauche, tort quand on est de droite. Le lendemain, ça continue: Ségolène Royal avait attisé l'antisarkozysme primaire des excités, espérant provoquer des remous ou des émeutes. Faisant ouvertement de l'incitation à la violence, elle ne peut que se réjouir du mouvement qu'elle a fait naitre avec le PS: Des casseurs, et non des "jeunes", s'en sont donné à coeur joie grâce à sa bénédiction et ont détruit, blessé, frappé.

Violence légère comparée à celle qui règne au PS, nouveau pays des tontons flingueurs. Laminée dans les urnes, Royal tente de prendre en otage le PS pour être candidate également en 2012. Les éléphants sortent le bazooka en représaille et tirent à vue avec la même haine. Un seul mot d'ordre pour tous ces opportunistes: Tirer la couverture à soi pour gagner un siège ou une nomination. De débat d'idées, il n'est pas question..

Pitoyable spectacle d'une gauche qui faute de programme et de positionnement clair (Alors, c'est toujours de l'extrême gauche au centre l'alliance?) en est réduit à jouer un pourrissement, jouant ouvertement contre son pays. La défense des indemnités parlementaires des caciques du parti socialiste passe désormais au dessus de l'intérêt de la France.

3 commentaires:

Cocxinelle a dit…

J'ai voté pour le programme de Nicolas Sarkozy, pour l'homme aussi. Pour un programme clair, net et sans tabou. Pour un homme auquel je me suis interressée GRÂCE à la diabolisation (j'ai cherché longtemps les vidéos, écrits, affirmations signés et tous autres propos qui s'avéraient procès d'intention). J'ai voté totalement POUR ! Mais en même temps je dois affirmer que je suis en colère contre le PS. Tous ces dirigeants n'ont qu'à s'en prendre à eux mêmes - moi j'attends encore l'esquisse d'un projet... Je leur en veux pour la diabolisation de l'autre afin de camoufler leurs propres distensions et leur absences de programmes. Je leur en veux de ne pas avoir su faire leur examen de conscience au lendemain de la défaite. Je leur en veux de déclamer péremptoirement que le gouvernement de la France est à la solde des capitalistes... La faute à qui ? Mr Sarkozy, l'UMP auront une majorité très forte, élue démocratiquement, parce qu'il a su parler concrétement et sans consensus à une France lucide des enjeux économiques et surtout en besoin d'espoir. Il a su convaincre 53% d'entre nous. C'est sa force. La Victoire était presque trop facile face à un parti aussi désuni, archaïque, au programme évasif, campé sur de vieilles positions et hors des réalités ! Mon coeur est à gauche mais ma tête est au meilleur programme ! Si je ne pouvais jusqu'àlors que déplorer l'aspect moribond du PS, l'après présidentielle me dégoûte des dirigeants du PS. Cet appel du pied de Mme Royal pour prévenir des émeutes(et donc d'attiser- voire approuver pour son propre compte)- qui ont forcément eu lieu, du coup - cet appel du pied est au antipodes des principes démocratiques dont cette candidate s'est voulue la porteuse exclusive! Mme Royal qui se voulait la présidente de tous les français prouve n'en respecter que 46,5%; belle leçon de tolérance ! Le PS devrait exploser de suite au lieu de se saborder coup après coup depuis le début de la campagne. La consigne est claire : sauver les meubles jusqu'aux législatives. Je crois personnellement, Mr Sarkozy continuera de porter l'espoir et que les législatives le confirmeront dans sa légitimité. Il n'aura démérité en rien. Et, passé le 17 Juin, les dirigeants et partisans du PS se plaindront peut-être des pleins pouvoirs de l'UMP. A vous, membres du PS, Mr Sarkozy a mérité sa victoire, et votre défaite est votre entière responsabilité. Toute démocratie nécessite une opposition pour assurer un équilibre représentatif du suffrage universel. Vous n'avez pas su présenter l'espoir, la cohérence, la cohésion, la clarté et vous inscrire dans les enjeux économiques, environnementaux, internationnaux... Enfin, pour ceux qui pensent qu'il s'agit là d'un écrit de nantie soucieuse de préserver ses acquis en capitaux et payer moins d'impôts, je précise que je suis une employée à temps partiel, aux revenus de 563 € et que j'ai voté non pas pour moi et mon cas personnel, mais réellement pour le destin de la France entière, pour un changement de mentalité, d'opportunité, pour que le travail soit une valeur et une fierté, non une angoisse, un devoir, un calcul de rapport pour choisir entre salaire et allocations. Mr Sarkozy a su attaquer de front et sans complexe ce que le "politiquement correct" cantonnait à des murmures et des sous-entendus fatalistes. Le PS aurait-il eu ce courage, le PS aura-t-il bientôt ce courage là pour présenter un projet en phase avec les réalités, peut-être alors réussira-t-il a regagner l'estime (et les voix) d'une partie des francais. La moindre des dignités serait d'accepter le choix des urnes et d'appeler PLUS FORT au retour au calme des déçus. Morale de l'histoire : Le plus dangereux des deux pour la paix civile n'est pas celui qu'on avait désigné.

Julien a dit…

Magnifique témoignage qui montre combien les français-comme-tout-le-monde sont lucides.
Lucides sur la qualité des 2 programmes présentés aux élections, lucides sur le fait qu'un prétendant appelant aux révoltes n'est pas dignes de ses électeurs, lucides sur le fait que quelqu'un qui sait battu, donnant tout son temps toute son énergie pour défendre des idées mérite 2 jours de repos chez un ami, lucides sur le fait que pour agir il va désormais avoir besoin d'une majorité parlementaire TRES forte !

N. Sarkozy est un des premiers hommes politiques depuis très longtemps a ne pas prendre les français pour des "jambons"... donnons lui la possibilité de faire changer les choses, de réformer la France, de réveiller l'Europe... donnons lui une majorité la plus forte possible !

tacko a dit…

Je trouve que ségolene s'est bien battu contre nicolas et qu'elle doit en retirer du mérite!!!