mercredi 2 mai 2007

Je ne fais qu'un seul geste, je retourne ma veste..


J'ai déjà eu l'occasion de le répeter à de nombreuses reprises, dans cette campagne Ségolène Royal suit le rythme imposé par Nicolas Sarkozy et ne fait que réagir à ses propositions sans avoir de programme clair ou cohérent. Une nouvelle illustration vient de nous être donnée hier lors du concert (et non meeting d'ailleurs) de soutien à la candidate socialiste organisée par la gauche caviar Jack Languienne qui clamait à toute force le danger que représente Nicolas Sarkozy (fasciste, raciste, haineux, fou, etc on ne va pas vous refaire la liste).
Ségolène Royal était devenue subitement la plus farouche des partisans du drapeau français et de la Marseillaise, qu'elle faisait chanter à la fin de ses meetings, sans la chanter elle même d'ailleurs, ce qui avait fait gloser les sarkozystes sur sa connaissance des paroles.. Cette prise de position "authentique" et "sincère" aura duré en tout et pour tout moins d'un mois. Il aura suffi que Nicolas Sarkozy s'élève contre l'héritage libertaire de mai 1968 pour que Démagolène oublie cette "conviction" et devienne d'un seul coup la passionara des émeutiers d'il y a quarante ans. Bien évidemment, la Marseillaise est donc passée à la trappe ces derniers jours, en particulier à Charlety. Nul doute cependant qu'entre aujourd'hui et le premier tour elle aura encore changé de convictions..

On observera avec plaisir que la plus réactionnaire des socialistes se soit carrément revendiquée l'héritière de mai 1968. Celle qui se revendique "candidate de la morale", qui lutte contre le string et qui "ne laissera pas insulter Dieu", oui celle là, Notre Dame du Poitou, se revendique sans rougir de l'héritage de mai 1968. La sagesse populaire dit "qui trop embrasse mal étreint" ou "on ne peut pas courir plusieurs lièvres à la fois". A défendre à la fois la morale et la permissivité, à encourager la "jouissance sans entraves" tout en bataillant contre le string, à dire tout et son contraire pour plaire à tout le monde, Ségolène Royal lève elle même le masque sur une personnalité prête à toutes les compromissions et à toutes les promesses pour se faire élire. Mais est ce une surprise? Souvenez vous de sa visite au Liban et en Israël: Elle avait dit sans ciller que le survol du territoire libanais par les avions israëliens était normal quand elle était en Israël puis scandaleux une fois de l'autre côté de la frontière..
Edit 11h58: A ceux qui clament que l'ivg ou la pilule sont l'héritage de mai 1968, une petite précision s'impose: Sur la pilule, elle date de 1967, difficile donc de prétendre que c'est l'héritage d'évènements arrivés un an après. Sinon, c'est Simone Veil, ministre de Valery Giscard d'Estaing qui est à l'origine de la légalisation de l'IVG en .. 1975. Simone Veil est présidente du comité de soutien à Nicolas Sarkozy..

2 commentaires:

Anonyme a dit…

Si, pour vous, mai 68 se limite à la "jouissance sans entraves", vous devez être bien jeune ou n'avoir pas compris grand chose!

Ben a dit…

Pas de programme clair et cohérent ??
J'hallucine !!!
T'as lu le Pacte Présidentiel ?? Sans mentir, tu devrais essayer !