vendredi 11 mai 2007

La tyrannie de la bien pensance continue

Les français ayant beau dire à une très large majorité qu'ils se foutent royalement des vacances de Sarkozy, la tyrannie de la bien pensance de l'élite parisienne se poursuit. Dernier exemple en date, le journal Le Monde qui a consacré plus de 5 articles sur son site internet aux vacances de Nicolas Sarkozy, qui ne sont pas payées par l'état mais par lui faut il le rappeler. Les maneuvres peu discrètes se poursuivent avec comme objectif à l'heure actuelle de faire passer Nicolas Sarkozy pour le grand Satan, l'ami du grand capital juif apatride et compagnie. Par conséquent, le journal qui a officiellement appelé à voter pour Ségolène Royal, multiplie les articles sur Bolloré, le propriétaire du bateau sur lequel Nicolas Sarkozy a passé quelques jours de repos, faisant sans même s'en cacher des rapprochements volontairement elliptiques pour laisser imaginer au lecteur ce qu'il veut alors que la situation est extrêmement claire: Nicolas Sarkozy dépense son argent comme il l'entend; C'est le sien, il l'a gagné par son travail. Point barre.

6 commentaires:

Anonyme a dit…

Ben voyons. Il est tellement sympa sarko...

Anonyme a dit…

La gauche aurait du immédiatement par voies de presse télé et à maintes reprises, raisonner les casseurs violents pour qu'ils cessent leurs exactions, au lieu de se focaliser sur les vacances de Sarko, car les montants des dégats vont coûter chers à tout le monde. Les Français veulent des gens responsables, qui calment les esprits au lieu d'attiser la haine, le mépris et la division. Que la gauche se remette en question et fasse son autocritique.

Seb a dit…

Il serait parti dans un monastère on aurait crier a la défense de la laicité, il serait parti en corrèze on aurait dit qu'il se voulait le fils de Chirac. il se serait parti en Corse on aurait fustigé sa démagogie.

Halte aux biens pensants de l'intelligencia parisienne.

http://careagit.blogspot.com

Anonyme a dit…

Et si c'était Ségolène Royal qui avait été élue, pour ensuite s'en aller 3 jours en vacances sur un yacht de 60 mètres, votre article se serait-il terminé par "C'est le sien, (elle) l'a gagné par son travail. Point barre." ? Assurément, non. Je ne suis pas gauchiste mais, une fois de plus, vous êtes de mauvaise foi et argumentez de manière bien faible...

Anonyme a dit…

C'est ça la gauche! Que Mazarine et sa mère aient été logées, nourries, blanchies à l'hôtel de l'Alma pendant des années aux frais du contribuable nul n'y trouve à redire. Mais si Sarko part 2 jours...

www.ya-graphic.com a dit…

Tant d'histoires pour finalement rien. Economisez votre souffle pour des choses utiles bon sang ! ^^