mercredi 25 avril 2007

Ce que disait Ségolène Royal de Bayrou


Souvenons nous, avant de faire une parade de séduction devant François Bayrou pour obtenir les faveurs de quelques uns de ses électeurs, Ségolène Royal était extrêmement critiqique vis à vis de lui. Retour sur quelques unes de ses déclarations

- «Il est assis entre deux chaises. Je ne sais pas si vous avez essayé de rester assis entre deux chaises, ce n’est pas très confortable.» (Ségolène Royal le 20 avril)

- «Son “ni droite, ni gauche” masque l’immobilisme le plus absolu, le refus de dire clairement quelles sont les solutions qui seront apportées aux problèmes qui se posent au pays.» (Ségolène Royal le 27 mars)

- «C’est une forme d’imposture.» (Ségolène Royal le 14 mars)

- «Il cherche à brouiller les cartes.» (Ségolène Royal le 1er mars)

- «La politique n’a rien à gagner dans le ramollissement des identités politiques.» (Ségolène Royal le 26 février)

4 commentaires:

donquisshoot a dit…

je vote pour demagogie technocratie et dicature.
Elle ne fait parler que celle veut entendre c'est beau la democratie participative.........
effet d'annonce , tromperie du peuple
Je crois que la c'est la totale.

aLLEZ FRAN9AIS Reveillez vous
sego va tout detruire chez nous
aLLEZ FRAN9AIS Reveillez vous
pour battre la campagne.........

Anonyme a dit…

VIVE SEGOLENE !
Enfin une femme au pouvoir ça ferait pas de mal ...

donquishoot a dit…

si ton seul motif de choix est le fait que ce soit une femme, on ne va pas très loin , je te rapelle qu'on parle du président des français .

Ségolène Royal a dit…

Ce n'est pas seulement idiot mais surtout profondément anti féministe
C'est considérer qu'une femme pour être élue ne doit pas être jugée sur ses compétences mais sur son sexe. Les femmes françaises l'ont compris en votant plus que les hommes pour nicolas sarkozy et moins pour Royal