dimanche 29 avril 2007

"Non, il n'y a pas eu de pression de Nicolas Sarkozy"

Le président du Syndicat de la presse quotidienne régionale dément à nouveau toute pression de la part du candidat UMP, évoquant plutôt "une formidable machine à désinformer".

"Oui, le syndicat a été délibérément l'instrument d'une campagne orchestrée. Non, Mme Royal, il n'y a pas eu de pression de Nicolas Sarkozy. En revanche, il y en a eu de très fortes de votre côté, exercées directement par votre équipe, et aussi par vous-même à travers vos déclarations", poursuit le président du SPQR. Il réaffirme par ailleurs ne pas avoir rencontré Nicolas Sarkozy jeudi matin contrairement aux affirmations de Ségolène Royal.


Encore une fois, le sectarisme, la calomnie et la diffamation sont dans un camp et un seul. Celui de madame Royal

Source: TF1

2 commentaires:

donquishoot a dit…

Mais criez le haut et fort !
Que tout le monde le sache ...
C'est fou ça j'espere que ça ne va pas être étouffé

ben a dit…

Ah làlà heureusement que ce blog est là pour donner des infos incomplètes et erronées !!!